NOUVELLES
14/03/2013 01:28 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

La surpêche menace les requins de la Méditerranée et de la mer Noire

ROME - La population de requins en Méditerranée et en mer Noire a chuté de manière draconienne au cours des deux derniers siècles en raison de la pêche excessive, selon une agence des Nations unies.

Une étude rendue publique jeudi par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) signale que le nombre de requins a diminué de plus de 97 pour cent au cours des 200 dernières années.

En mer Noire, les prises des principales espèces de requin ont reculé de moitié environ par rapport au début des années 1990.

Si la pression de pêche ne se relâche pas, ces grands poissons risquent l'extinction, affirme l'étude.

La demande croissante de d'ailerons, de chair et de cartilage de requin «pourrait avoir des conséquences lourdes sur l'ensemble de l'écosystème marin», précisent les auteurs de l'étude, réalisée par la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM), l'un des organismes régionaux de la FAO.