NOUVELLES
14/03/2013 11:48 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

La loi 101 s'appliquera aux maternelles à 4 ans

La loi 101 s'appliquera finalement aux maternelles à 4 ans dont la ministre de l'Éducation Marie Malavoy a annoncé le lancement officiel jeudi.

La ministre avait laissé entendre en février que ces maternelles ne seraient pas obligées de se conformer à la Charte de la langue française, mais elle dit avoir fait des vérifications et elle confirme que la loi s'appliquera dans ce programme tout comme elle s'applique en ce moment à la maternelle à 5 ans.

Le gouvernement du Québec dévoile jeudi les modalités du lancement progressif de la maternelle à temps plein pour les enfants de 4 ans dans les milieux défavorisés.

« Cette nouvelle mesure constitue un nouveau pilier de la lutte contre le décrochage scolaire, en faisant en sorte que l'élève puisse conserver le goût d'apprendre toute sa vie », soutient la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

Le projet de loi déposé en chambre jeudi prévoit que pour l'année scolaire 2013-2014, toutes les commissions scolaires en milieu défavorisé offriront ce service à des groupes de 18 élèves dans les milieux les plus défavorisés. « Ce que je demande aux commissions scolaires, explique la ministre, c'est de m'identifier quelle est l'école qui bénéficiera de ce service-là ».

S'il est adopté, dès septembre, environ 1 200 enfants accéderont à ce service en priorité. Le coût estimé du programme est de 8,1 millions de dollars.

Le gouvernement souhaite dans un premier temps mettre sur pied une dimension modeste du programme, pour ensuite l'évaluer une fois l'année écouler, et décider si le programme est élargi l'année suivante. À terme, la nouvelle mesure devrait s'appliquer pour environ 8000 enfants.