NOUVELLES
14/03/2013 06:33 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

GP d'Australie - Jules Bianchi "confiant" et "pas stressé"

Le Français Jules Bianchi, 23 ans, fera ses grands débuts en Formule 1, dimanche au Grand Prix d'Australie, comme titulaire dans l'écurie russe Marussia, mais il se sent "confiant" et "pas stressé", a-t-il confié jeudi à quelques journalistes français.

Q: Comment vous sentez-vous au moment de faire vos débuts en F1 ?

R: "La vie est belle, c'est quelque chose de spécial d'être ici, pour mon premier Grand Prix. Maintenant je réalise, alors que je ne réalisais pas il y a quelques semaines, et ça fait quelque chose de bizarre. Tout est allé très vite, j'ai eu beaucoup de choses à faire avant d'arriver ici. Pour l'instant, il n'y a pas vraiment de tension, donc c'est plutôt bon signe. Je suis assez tranquille, assez relax, et on verra comment ça va évoluer au cours du week-end. Je suis un +rookie+ (débutant) mais j'ai la chance de savoir comment ça se passe, car j'ai participé à neuf séances d'essais libres (du vendredi matin) la saison dernière, comme pilote de réserve Force India. Ca m'a beaucoup aidé et c'est pour ça que j'arrive un peu moins stressé que quelqu'un qui n'aurait jamais vécu cela".

Q. Etes-vous pressé de commencer à rouler vendredi aux essais libres ?

R: "Je suis d'abord très pressé de découvrir cette piste, qui a l'air fantastique, et de me comparer aux autres. Ce serait bien d'en savoir un petit peu plus demain (ndlr: vendredi, après les premiers essais libres). Je trouve que l'équipe a plutôt bien préparé cette saison, en travaillant dur, avec les moyens qu'elle a, et j'espère qu'elle va pouvoir continuer sur cette lancée. De mon côté, j'ai pu bien progresser en deux jours d'essais (à Barcelone), même si mon coéquipier (Max Chilton), avec qui j'ai couru deux ans en GP2, a beaucoup plus roulé que moi cet hiver. S'il pleut, ce ne sera pas simple, car je n'ai jamais roulé avec cette voiture sous la pluie. Mais je suis confiant et je n'aurai pas de pression en début de saison, j'aurai le temps de m'acclimater, sans trop ressentir de pression. Ce sera moins stressant d'apprendre ici que dans une autre écurie".

Q: Quels sont vos objectifs personnels, pour votre première saison de F1 ?

R: "On reste modestes, on ne va pas dire qu'on va marquer des points dès la première course. On va essayer de s'améliorer à chaque course, chaque fois qu'on apportera de nouvelles pièces, tout au long de l'année, et de finir les courses. (Charles) Pic a fait une très belle saison chez Marussia l'an dernier, et je vais forcément essayer de faire aussi bien que lui cette année, en faisant quelques bons résultats en fin de saison. Ca fait plaisir de voir qu'il y a quatre pilotes français en F1 et on se connaît bien parce qu'on a tous roulé ensemble dans les catégories inférieures. J'espère qu'on aura bientôt un Grand Prix de France pour pouvoir rouler chez nous".

dlo/gf