NOUVELLES
14/03/2013 05:45 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Fausse signature : NDG demande une enquête du contrôleur de la Ville

L'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce demande une enquête du contrôleur de la Ville de Montréal sur une affaire de fausse signature sur une procuration ayant permis un changement de zonage sur les terrains du vieil Orphelinat catholique, en 2003.

L'actuel maire indépendant de Montréal, Michael Applebaum, dirigeait l'arrondissement à l'époque.

L'affaire, révélée par Radio-Canada, est d'autant plus délicate que c'est une fondation d'aide à l'enfance, la Fondation Villa Notre-Dame-de-Grâce, qui avait vendu les terrains au promoteur Lee Lalli. Celui-ci a organisé des activités de financement pour Union Montréal, le parti de M. Applebaum à l'époque.

La vente de ces terrains avait permis à la fondation de gonfler ses actifs et de multiplier les dons dans la région de Montréal, à hauteur de 100 000 $ par année.

C'est la signature du président de la fondation, Me Jacques Bélanger, qui a été imitée sur une procuration qui a permis à Lee Lalli d'obtenir un changement de zonage et de vendre un des deux terrains à l'Église des mormons.

En entrevue à Radio-Canada, Me Bélanger affirme qu'il ne veut pas que la fondation soit impliquée dans « ce grenouillage-là ». Il est d'autant plus outré que la Fondation Villa Notre-Dame-de-Grâce a dû se battre en Cour supérieure pendant plus d'un an, le notaire Jacques Morand retenant une somme de 2 millions de dollars au nom de Lee Lalli.

Les dirigeants de l'arrondissement indiquent aujourd'hui qu'ils ont agi de bonne foi. Lee Lalli affirme pour sa part qu'il n'a rien à voir avec cette affaire de fausse signature.

D'après le reportage d'Alain Gravel