NOUVELLES
14/03/2013 06:23 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Europa League - Vernis les Anglais, l'Inter à la trappe

Absents des quarts de Ligue des champions pour la 1re fois depuis 1996, les Anglais ont fait un carton plein jeudi en Europa League avec les qualifications en quarts de finale, plutôt heureuses, de Chelsea, Newcastle et surtout Tottenham, malgré sa débâcle à Milan face à l'Inter (4-1).

La visite des Spurs en Lombardie aurait dû être une promenade de santé après leur victoire 3-0 en 8e de finale aller mais le duel épicé a finalement failli accoucher d'un nouveau retournement de situation digne de la Ligue des champions.

A la 75e minute et un 3e but obtenu sur un csc de Gallas, les Italiens de l'excellent Cassano avaient en effet remis les compteurs à zéro. Mais Adebayor est venu poignarder les Lombards au début de la prolongation (96) avant que ceux-ci n'échouent finalement à un petit but de la qualification (4-1).

Vaincu 1-0 à l'aller par le Steaua Bucarest, Chelsea, le champion d'Europe en titre, a en revanche réussi à passer l'obstacle (3-1). Mais les joueurs de Benitez ont dû s'employer et après avoir été rejoints à la pause, ils ont accéléré ensuite et obtenu leur sésame en grande partie grâce au but décisif de Torres.

Après un 0-0 à l'aller, Newcastle et sa légion étrangère française ont en revanche eu toutes les peines du monde à repousser l'Anzhi d'Eto'o avant que, comme ce week-end, un but dans les arrêts de jeu du Sénégalais Cissé ne vienne le libérer (1-0). L'exclusion de Carcela à la 55e minute a bien plombé Makhachkala.

La qualification de la Lazio sur Stuttgart a en revanche été nettement plus tranquille. Déjà victorieux 2-0 à l'aller, les Romains ont remis ça avec un triplé de Kozak (3-1).

Enfin, Benfica, le dernier représentant portugais, a tranquillement passé l'obstacle à Bordeaux, comme lors du match aller (1-0). Privé de sa défense type et sans ses habituels titulaires devant au coup d'envoi, le leader du championnat lusitanien s'est tranquillement imposé à Bordeaux, avec notamment un doublé du remplaçant Cardozo (3-2).

Du côté des Russes, après l'élimination d'Anzhi et celle du Zenit (0-2 et 1-0 contre Bâle), il ne reste donc plus que Rubin Kazan, qualifié en prolongations (2-0) face à Levante après le 0-0 du match aller.

cd/bvo