NOUVELLES
14/03/2013 08:53 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Des attentats font au moins 22 morts en Irak

BAGDAD - Une série d'explosions survenues à quelques minutes d'intervalle dans le centre de Bagdad a fait au moins 22 morts et des dizaines de blessés, jeudi.

Les déflagrations ont été suivies d'un assaut perpétré par des hommes armés, qui ont fait irruption dans un édifice gouvernemental avant de s'engager dans un échange de coups de feu dans les rues de la capitale irakienne.

Les affrontements ont duré environ une heure et ont pris fin lorsque les forces de sécurité ont pénétré de force dans l'édifice, abattant les hommes armés et évacuant les centaines de personnes qui s'étaient réfugiées dans leur bureau, selon les policiers.

L'attaque n'avait pas encore été revendiquée, jeudi soir, mais le modus operandi s'apparente à celui de la succursale irakienne d'al-Qaïda. Le groupe a fréquemment recours à des voitures piégées et à des séries d'explosions réglées au quart de tour afin de miner la confiance des irakiens en leur gouvernement dirigé par des chiites.

Au moins deux explosions sont survenues près du ministère de la Justice. Une autre aurait été causée par une voiture piégée et l'autre par un kamikaze. Un policier ayant pris part à l'opération a affirmé qu'environ six hommes armés vêtus d'uniformes de policiers ont pénétré dans l'édifice du gouvernement.