NOUVELLES
14/03/2013 04:16 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Déclarations de Karzaï: les troupes de l'OTAN redoutent une flambée de violence

KABOUL - Le commandant en chef des troupes de l'OTAN stationnées en Afghanistan a conseillé aux soldats de se préparer à une flambée de violence qui pourrait être dirigée contre eux en raison des récentes déclarations anti-américaines du président afghan Hamid Karzaï.

Dans un courriel envoyé aux commandants sur le champ de bataille, le général Joseph Dunford écrit que les remarques du président pourraient mener à une intensification des attaques venant de l'intérieur, quelques jours après que des membres des forces de sécurité afghanes eurent assassiné deux soldats et un entrepreneur américains lors de deux attentats distincts.

Le général indique dans sa missive que la relation entre les forces militaires étrangères et le gouvernement afghan est tendue, a signalé un haut responsable américain, qui a partagé le contenu de cette communication confidentielle sous le couvert de l'anonymat.

Après avoir été informé des affirmations contenues dans ce courriel, le bureau du président Karzaï a publié un communiqué pour assurer que les commentaires du dirigeant visant à soutenir la réforme en cours et non à «détruire la relation».

En fin de semaine, le leader afghan a accusé les États-Unis de fomenter des attentats suicide avec les talibans dans l'objectif de donner l'impression que l'Afghanistan demeure un pays instable et ainsi justifier une prolongation de la mission des forces étrangères au-delà de 2014.

Hamid Karzaï y est allé de ces commentaires après un attentat suicide qui a fait 19 victimes afghanes, alors même qu'il recevait la visite du ministre de la Défense des États-Unis, Chuck Hagel.