NOUVELLES
14/03/2013 11:50 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Déclaration de revenus: du téléphone à Internet

Le gouvernement fédéral demande aux personnes âgées qui effectuaient auparavant leur déclaration de revenus au téléphone grâce au service Impôtel de faire la transition vers le web, comme les autres Canadiens.

Ottawa a décidé l'été dernier de supprimer le service Impôtel, qui permettait gratuitement aux 250 000 personnes admissibles d'entrer en quelques minutes leurs renseignements fiscaux au moyen du clavier de leur téléphone, évitant d'envoyer par la poste des déclarations papier.

Les organismes de défense des personnes âgées dénoncent cette décision, affirmant que ce sont les personnes âgées les plus fragilisées qui vont souffrir de la disparition d'Impôtel.

« On a beau dire que c'est simple, oui pour les gens qui sont lettrés, qui n'ont pas de problèmes visuels, qui n'ont pas de problème d'écriture », souligne le président de l'Association québécoise de défense des droits de personnes retraitées ou préretraitées, Louis Plamondon.

Par voie de communiqué, l'Agence du revenu du Canada indique que la transition vers les services en ligne démontre un engagement à assurer des services de qualité, tout en utilisant l'argent des contribuables de façon responsable. Elle ajoute que seulement 1,2 % de toutes les déclarations de revenus étaient transférées par Impôtel, et que les utilisateurs du service pourront déclarer leurs revenus en version papier s'ils trouvent trop difficile de le faire par Internet.

Selon des informations de Pasquale Harrison-Julien