NOUVELLES
14/03/2013 06:28 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Commerce des armes: Ban pour un traité "musclé" incluant les munitions

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé jeudi les pays membres à s'entendre sur un traité sur le commerce des armes qui soit "musclé" et inclue les munitions, lors des nouvelles négociations qui commencent lundi.

"Je suis sûr que les pays membres vont surmonter leurs divergences et rassembler la volonté politique nécessaire pour s'entendre sur ce traité historique", a-t-il déclaré dans un communiqué. "Il en va de notre responsabilité collective".

"Je réaffirme mon soutien à un traité (...) qui réglemente les transferts internationaux pour les armes comme pour les munitions et définisse des critères communs pour les pays exportateurs", a-t-il souligné.

"Un traité musclé contribuera à soulager les souffrances de millions de gens affectés par les conflits et aidera les Nations unies à mieux remplir leur mandat de promotion de la paix, du développement et des droits de l'homme dans le monde".

De nouvelles négociations s'ouvrent lundi à New York pour tenter de conclure le premier traité international sur le commerce des armes conventionnelles, après un échec à la fin juillet 2012.

Les 193 pays membres de l'ONU ont dix jours pour trouver les moyens de réglementer ce marché, qui représente plus de 70 milliards de dollars par an.

Le principe est d'obliger chaque pays à évaluer avant une transaction si les armes vendues risquent d'être utilisées pour commettre des violations des droits de l'homme ou des attentats ou être détournées par le crime organisé.

avz/lb