NOUVELLES
14/03/2013 06:32 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

Canada: démission d'un ministre innu

Le premier Innu à devenir membre du gouvernement canadien, Peter Penashue, a démissionné jeudi à la suite d'allégations portant sur des contributions illégales à sa campagne électorale en 2011.

Le ministre conservateur des Affaires intergouvernementales était depuis des mois la cible de critiques de l'opposition concernant des dépassements de dépenses électorales autorisées et l'acceptation de dons de la part d'entreprises, interdits par la loi canadienne.

M. Penashue a évoqué des erreurs dans les documents envoyés à l'organisme de surveillance des élections, qu'il a attribuées à un "volontaire inexpérimenté".

"J'ignorais les imprécisions dans les envois, mais je crois que je dois en répondre devant les gens qui m'ont élu et donc je renonce à mon mandat de député du Labrador", a-t-il indiqué, tout en précisant qu'il compte le briguer à nouveau lors d'une élection partielle.

Les Innus, connus autrefois sous le nom de Montagnais et de Naskapi, vivent au Québec et dans la région de Terre-Neuve-et-Labrador. Innu veut dire "personne" ou "être humain" dans leur langue. Leur population représente entre 10.000 et 20.000 personnes, selon des estimations.

amc-via/lb