NOUVELLES
13/03/2013 06:10 EDT | Actualisé 13/05/2013 05:12 EDT

Une femme a été élue à la tête du Groenland

COPENHAGUE - Le Groenland sera dirigé par une femme pour la première fois de son histoire après l'élection, mardi, de la centriste Aleqa Hammond.

Le parti de Mme Hammond a remporté 42,8 pour cent des voix, contre 34,4 pour cent pour la formation du premier ministre sortant Kuupik Kleist.

Mme Hammond devra maintenant former une coalition pour contrôler au moins 16 des 31 sièges de l'assemblée législative de ce territoire danois semi-autonome.

La majorité des Groenlandais sont en faveur de l'exploitation des vastes ressources minières, notamment l'uranium et les métaux du groupe des terres rares, de leur territoire.

Le parti de M. Kleist avait une politique de tolérance zéro face à l'extraction et à la vente de substances radioactives, y compris l'uranium.

Les Groenlandais souhaitent que ces ressources puissent réduire leur dépendance face au Danemark. Toutefois, leur exploitation impliquera l'arrivée de milliers de travailleurs étrangers, un sujet délicat pour une population de seulement 57 000 habitants.