NOUVELLES
13/03/2013 01:42 EDT | Actualisé 13/05/2013 05:12 EDT

Une amende à un proriétaire de bar pour avoir effectué du profilage racial

MONTRÉAL - Le propriétaire d'un bar de Terrebonne, dans Lanaudière, a été condamné à payer une amende de 12 000 $ pour avoir effectué du profilage racial.

Le Tribunal des droits de la personne a établi, dans une décision rendue le 5 mars, que la décision de refuser l'accès au bar O'Gascon à quatre hommes était motivée par le fait qu'ils étaient noirs.

Le propriétaire du bar devra verser 3000 $ en compensation à chacun des quatre hommes impliqués dans cet incident et cesser ses pratiques discriminatoires.

Il s'agit de la première victoire juridique remportée par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse dans une affaire de profilage racial pratiquée par un établissement commercial.

Les quatre hommes d'origine haïtienne — dont deux sont des policiers au Service de police de la ville de Montréal — s'étaient présentés au bar de danseuses le 5 juillet 2006 en soirée. Le portier leur avait alors réclamé des frais d'entrée.

Alors qu'ils s'apprêtaient à régler les frais, un deuxième portier est arrivé pour leur demander de présenter deux pièces d'identité.

Un des quatre amis, âgé de 38 ans, n'avait aucune pièce d'identité sur lui. Ils ont donc été contraints de rebrousser chemin.

Le Tribunal a tranché qu'il s'agit là d'une pratique discriminatoire, puisqu'il n'est pas habituel d'exiger deux pièces d'identité et que le premier portier avait déjà accepté d'admettre les quatre hommes.