BIEN-ÊTRE
13/03/2013 05:29 EDT | Actualisé 13/05/2013 05:12 EDT

Le premier salon parisien du saké se tiendra en juin

Les propriétaires des restaurants Sakebar et Sola (une étoile au guide Michelin) offriront à Paris son premier Salon du saké, les 21 et 22 juin. Des experts venus du Japon y apprendront aux consommateurs français à savourer le breuvage dans les règles de l'art.

À travers des tables rondes, des conférences-débats et des ateliers, producteurs, distributeurs et sommeliers aideront les palais européens à comprendre les nuances et la complexité de ce vin japonais à base de riz fermenté.

L'une des tables rondes aura pour thème les rapports entre le saké et la gastronomie française, et la façon dont les aliments peuvent s'accorder avec cette boisson.

L'arrivée de ce salon est peu surprenante si l'on considère l'engouement parisien pour la cuisine japonaise.

Aussi nombreux (si ce n'est plus) que les bistros et les cafés parisiens, les restaurants japonais se multiplient à grande vitesse pour répondre à une demande toujours plus forte.

Les chaînes de restauration rapide prennent également de l'ampleur. Depuis son ouverture en 1998, Planet Sushi, par exemple, s'est construit un mini-empire de soixante adresses et prévoit l'ouverture de 35 autres magasins. La chaine s'est installée à Casablanca, Ibiza et Miami.

Autre enseigne de ce type, Sushi Shop s'est exportée en Belgique, en Suisse, en Espagne, en Italie et aux États-Unis.

La chaîne n'a pas hésité à faire appel à des stars comme les chefs français Thierry Marx et Jean-François Piège, mais aussi le chanteur Lenny Kravitz et plus récemment le mannequin Kate Moss, qui ont tous deux imaginé des packagings pour la chaine de sushis.

L'intérêt pour le saké est également très fort à Londres, où un groupe appelé Sake Sommelier Association organise chaque mois des dégustations au salon Harrods Tasting Room.

The Sake Salon se tiendra les 21 et 22 juin. Le prix de l'entrée est fixé à 10€.

vs/cm/ji/ls