NOUVELLES
13/03/2013 02:06 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

L'Argentin Jorge Mario Bergoglio élu nouveau pape

Les catholiques ont un nouveau pape : l'Argentin Jorge Mario Bergoglio, qui prend le nom de François.

Devant la foule dense rassemblée place Saint-Pierre, le cardinal français Jean-Louis Tauran est apparu mercredi au balcon qui surplombe la célèbre place du Vatican pour clamer le rituel « Habemus papam » et présenter ce premier pape non européen depuis sept siècles. Le 266e chef de l'Église catholique a ensuite prononcé son premier discours du balcon de la basilique.

François s'est ensuite incliné, une première pour un pape nouvellement élu, avant de demander à la foule de fidèles de prier pour lui. « Je vous demande une faveur, je vous demande à vous de prier le Seigneur pour qu'il me bénisse : la prière du peuple qui demande la bénédiction pour son évêque ».

L'élection d'un pape argentin devrait réjouir les fidèles d'Amérique latine. Ce continent abrite 40 % des catholiques. Les évangélistes y gagnent cependant du terrain, ce qui représente un défi pour l'Église, souligne notamment le journaliste Jean-Michel Leprince.

Le choix d'un pape latino-américain est d'autant plus opportun que les Journées mondiales de la jeunesse, grand rassemblement de catholiques du monde entier, auront lieu à Rio de Janeiro, au Brésil, en juillet prochain.

À LIRE AUSSI :

Le monde réagit à l'élection du nouveau pape

Qui est Jorge Mario Bergoglio?

Réactions à La Motte, en Abitibi, d'où est originaire le cardinal québécois Marc Ouellet

Un pape dès la deuxième journée du conclave

L'élection a été rapide, puisque le nouveau pape a été élu dès la deuxième journée de conclave. De la fumée blanche s'est échappée de la cheminée de la chapelle Sixtine peu après 14 h (19 h, heure du Vatican) et les cloches ont résonné à la basilique Saint-Pierre. La foule en liesse, reconnaissant les signes de l'élection papale, a brandi des drapeaux et lancé des cris de joie.

Après avoir accepté son élection à la chapelle Sixtine, le nouveau pape a revêtu sa soutane blanche et tous les cardinaux se sont approchés de lui, un par un, pour lui jurer obéissance.

Le nouveau chef de l'Église a ensuite choisi le nom par lequel il souhaite désormais être appelé.

François succède à Benoît XVI, qui a officiellement quitté ses fonctions le 28 février dernier en invoquant notamment des raisons de santé.

Suivez nos journalistes en direct de la place Saint-Pierre:

Relisez la discussion en direct avec le journaliste Bahador Zabihiyan :