DIVERTISSEMENT
13/03/2013 06:40 EDT | Actualisé 13/05/2013 05:12 EDT

Le 45e Festival de Granby : haut lieu de la créativité

Jean-Francois Cyr

Les artistes peuvent dès maintenant s'inscrire au Festival international de la chanson de Granby (FICG), le plus grand concours d'expression française en Amérique. Au cours d'une rencontre tenue au Monument-National de Montréal, différents responsables de l'événements, musiciens et collaborateurs ont réaffirmé l'importance de cet événement phare qui célèbre son 45e anniversaire.

Bien connue du public pour son implication dans le milieu de la musique, l'auteure-compositrice-interprète et porte-parole de la cuvée Granby 2013, Andréanne A. Malette, avoue spontanément son amour pour ce festival auprès duquel elle a grandi depuis son enfance.

« Le festival fait partie de moi. J'ai tout fait pour et avec cet événement. Au fil du temps, j'ai été spectatrice, bénévole, participante, artiste invitée et bien d'autres choses. J'en parle toujours, d'autant plus que Granby est ma ville natale. Rien n'est plus facile et agréable pour moi que d'assumer le mandat que m'ont confié les responbles. Je vais me dédier à cent pourcent pour l'événement. Je vais épauler les artistes, rencontrer le public, assister au concerts... »

Candidate de l'émission télé Star Académie 2012 et demi-finaliste de l'édition du Festival 2008, la jeune femme ajoute en entrevue que cette initiative, devenue incontournable pour le milieu de la musique québécoise, a joué un rôle majeur dans sa vie : « Il a toujours été un moment inspirant pour moi. J'adore me nourrir des rencontres faites au Festival. J'en profite même pour composer. C'est une période qui m'inspire beaucoup parce que c'est un rendez-vous de la créativité. »

Formateur, festif et enrichissant

Les sœurs Boulay, qui sortiront leur tout premier album le 26 mars, sont du même avis que la porte-parole. Artistes invitées à livrer un concert lors des demi-finales du 5 septembre, elles n'ont que de bons mots à l'endroit de l'organisation.

« J'ai participé au Festival en 2009, raconte Mélanie. J'avais à l'époque un groupe de rock planant. Stéphanie, elle, a eu la même expérience de son côté, mais pour un autre projet personnel. En 2012, notre duo (elles ont notamment remporté les Francouvertes l'an dernier) a aussi été invité à participer au concept des showcases (concerts vitrines organisés devant des diffuseurs/producteurs étrangers et locaux dans le but de faire connaître les talent d'ici) et aux ateliers de formation. C'est vraiment bon pour le développement d'un artiste. On nous parle de gestion, d'expression, de création et d'un paquets d'autres trucs. C'est une grosse bulle créative. En plus, c'est chaleureux et festif. »

« C'est un super endroit pour les apprentissages à tous les niveaux, de renchérir Stéphanie. Est-ce que cette vitrine, par exemple, est liée d'une quelconque façon à notre éventuelle tournée en Europe en juillet ? Peut-être. On y fait de nombreux contacts en tout cas. J'ai également fait la connaissance de plusieurs artistes, dont certains sont restés près de moi. Je sais que c'est un événement qui change des vies (faisant référence à des chanteurs et/ou musiciens qui ont aujourd'hui une carrière prometteuse comme Lisa Leblanc). »

Encourager le talent francophone

Le directeur général Pierre Fortier est convaincu quant à lui que son Festival est un indéniable accélérateur de talent : « C'est un événement qui vise d'abord et avant tout à faire rayonner le travail de nos jeunes artistes de la province. Nous servons à la fois de tremplin et de lieu formateur. En plus, c'est une rencontre francoresponsable où nous valorisons la beauté de notre langue, notre signature régionale dans ce vaste monde nord-américain (anglophone). Nous sommes complètement francophones et nous en sommes fiers. Il faut faire attention à notre environnement culturel et favoriser son accès. »

«Disons que c'est notre manière de participer, poursuit-il. On le fait bien sûr à travers le concours, mais aussi grâce aux vitrines, aux événements spéciaux ou encore aux Monumentales, nouveau concept qui consiste à présenter une série de spectacles au Monument-National, à Montréal. »

L'idée des Monumentales étant de produire sur scène, le 17 avril et le 22 mai, des anciens participants du Festival (Rod le Stod, Pandaléon, Mathieu Lippé, Klô Pelgag, VioleTT Pi) ainsi que des invités spéciaux (Yann Perreau, Joe Bocan).

Le 45e Festival international de Granby aura lieu du 4 au 14 septembre 2013. Les personnes intéressées à concourir à l'événement auront jusqu'au 26 avril pour s'inscrire.

Pour obtenir plus d'information, on peut consulter le site www.ficg.qc.ca