NOUVELLES
13/03/2013 08:23 EDT | Actualisé 13/05/2013 05:12 EDT

Des milliers de personnes à l'enterrement d'un Palestinien tué par l'armée

Plusieurs milliers de Palestiniens participaient mercredi aux funérailles d'un jeune militant tué la veille par l'armée israélienne dans le camp de réfugiés d'Al-Fawwar, dans le sud de la Cisjordanie.

Des milliers de personnes, dont le gouverneur de Hébron, Kamel Hmeid, ont accompagné la dépouille de Mahmoud Al-Titi, 23 ans, tué mardi soir par des soldats israéliens entrés dans le camp à la poursuite des Palestiniens qui lançaient des projectiles sur des véhicules israéliens près d'une colonie juive voisine, selon l'armée israélienne.

Les participants, dont des membres masqués des Brigades Al-Qods, branche armée du Jihad islamique, brandissaient des drapeaux palestiniens et des mouvements palestiniens, et scandaient "vengeance", ont constaté les correspondants de l'AFP.

Dans un communiqué distribué lors des obsèques, les Brigades Al-Qods ont revendiqué Mahmoud al-Titi comme l'un des leurs, assurant que "son sang n'avait pas été versé en vain".

Des sources de sécurité palestiniennes et du Hamas ont affirmé à l'AFP que le défunt appartenait au Hamas.

Des heurts ont éclaté entre des jeunes lanceurs de pierres et les soldats israéliens déployés en force sur une position située sur la route principale menant au camp, qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogènes, selon les correspondants de l'AFP et un porte-parole militaire israélien.

Il s'agit du sixième Palestinien tué dans des confrontations avec l'armée israélienne en Cisjordanie occupée depuis le début de l'année. Un septième Palestinien a été tué dans la bande de Gaza le 11 janvier.

str-sst/agr/cco