POLITIQUE
13/03/2013 08:23 EDT | Actualisé 13/05/2013 05:12 EDT

Chris Hadfield prend le commandement de la Station spatiale internationale

AP
Canadian astronaut Chris Hadfield, a crew member of the mission to the International Space Station, gestures prior the launch of the Soyuz-FG rocket at the Russian leased Baikonur cosmodrome, Kazakhstan, Wednesday, Dec. 19, 2012. (AP Photo/Dmitry Lovetsky, Pool)

MONTRÉAL - Loin au-dessus de la planète Terre, l'astronaute canadien Chris Hadfield a pris officiellement, mercredi, le commandement de la Station spatiale internationale.

Une petite cérémonie de passation des pouvoirs, comprenant la diffusion de l'hymne national canadien, a eu lieu quelques minutes après 17h, heure de Montréal.

Il s'agit de la première occasion où, dans l'histoire de la station spatiale, un Canadien a pris le commandement de cette immense structure circulant en orbite.

Le commandant sortant, l'Américain Kevin Ford, a surpris M. Hadfield lorsqu'il a fait jouer le «Ô Canada» via un haut-parleur. M. Hadfield a remercié son homologue «de lui avoir remis les clés de la voiture familiale.»

La passation des pouvoirs à l'astronaute canadien marque le début officiel de l'«Expédition 35».

En plus de M. Hadfield, le seul commandant de la station spatiale à ne pas avoir été américain ou russe fut le Belge Frank De Winne.

Un membre de l'équipe au sol a transmis à M. Hadfield les félicitations de la reine d'Angleterre et du premier ministre Stephen Harper.

INOLTRE SU HUFFPOST

Chris Hadfield ‏partage son séjour dans l'espace