NOUVELLES
12/03/2013 06:45 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

USA: les coupes budgétaires frappent au coeur du système judidicaire (juges)

Les coupes dans le budget fédéral américain "frappent au coeur de l'ensemble de notre système judiciaire et s'étendent à tout le pays", s'est inquiétée mardi la Conférence supérieure des juges.

Si les réductions entrées en vigueur le 1er mars restent en place, le budget octroyé au système judiciaire américain baissera de 350 millions de dollars, une chute de 5% par rapport à son budget 2012, a prévenu la Conférence judiciaire, qui regroupe tous les présidents des cours d'appels et des tribunaux de première instance du pays.

Le juge William Traxler, qui préside une cour d'appel du Maryland et préside le comité exécutif de la Conférence, a évoqué une "situation d'urgence" qui pourrait affecter "nos responsabilités constitutionnelles", lors d'un point presse.

"Des réductions de cette magnitude frappent au coeur de l'ensemble notre système judiciaire", a averti la juge Julia Gibbons, chargé du budget de cette autorité supérieure, lors de sa réunion bi-annuelle.

Elles affecteront "chaque facette" des procédures judiciaires et auront "un impact sur les individus comme sur les entreprises", en raison du coût des effectifs chez les juges, les clercs, les avocats, les jurés, des bâtiments ou des équipements mais aussi du retard prévu des procédures, a-t-elle dit, selon un communiqué.

La Conférence, présidée par le chef de la Cour suprême John Roberts, a estimé que les coupes budgétaires pourraient conduire au licenciement de près de 2.000 personnes au niveau national. "Plus les mesures restent en place, plus sévères seront leurs conséquences sur les tribunaux et ceux qui les utilisent", a encore alerté la juge Gibbons.

D'importantes coupes dans les dépenses du budget fédéral se sont enclenchées le 1er mars, conséquence de l'incapacité des républicains et des démocrates à s'entendre sur une façon de réduire les déficits. Le budget a ainsi été amputé de 85 milliards de dollars sur l'exercice expirant le 30 septembre.

chv/mdm

PLUS:afp