NOUVELLES
12/03/2013 02:54 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

SXSW musique, la mecque de la musique indépendante

L'industrie de la musique indépendante américaine, et dans une moindre mesure internationale, se retrouve mardi à Austin, au Texas, à l'occasion de l'ouverture du volet musical du très tendance South by Southwest.

Plus de 1300 groupes sont à l'affiche du SXSW Music, des vénérables Iggy Pop and The Stooges au groupe de rock chinois Carsick Cars, en passant par Baauer, le DJ de New York qui a lancé la frénésie Harlem Shake sur YouTube.

Vampire Weekend, Kendrick Lamar et les Canadiennes Tegan and Sara seront également du nombre.

Mais le volet musical de SXSW est surtout le rendez-vous par excellence des groupes émergents qui souhaitent se faire un nom et acquérir un peu d'expérience, notamment en prenant part à l'une des centaines de conférences.

C'est là qu'on y présente les nouvelles tendances en production musicale, tant sur le plan du marketing que de la création.

« Je crois que les jeunes artistes ne voient plus SXSW comme une grande fête seulement, explique James Minor, grand manitou du festival musical. Ils sont de plus en plus conscients que pour avoir du succès, il faut connaître les rouages de l'industrie. »

Des artistes établis, tels Nick Cave, Dave Grohl et 50 Cent, troqueront d'ailleurs le micro de scène pour le micro de conférencier. Mais vaut mieux arriver tôt pour obtenir une place.

Les artistes québécois tenteront de marquer des points

Une quarantaine de groupes et d'artistes solo d'ici ont fait le voyage au Texas. L'Acadienne Lisa LeBlanc ainsi que la jeune découverte Karim Ouellet offriront de courtes prestations au bar Swan Dive, le repaire de la délégation québécoise au centre-ville d'Austin.

C'est la troisième année que le gouvernement du Québec y organise une vitrine culturelle et technologique sous le nom de Planète Québec.