NOUVELLES
12/03/2013 12:13 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

Régimes de retraite : les pompiers donnent la réplique à l'administration Labeaume

L'Association des pompiers professionnels de Québec veut mettre fin à ce qu'elle qualifie de « mythes exploités par l'employeur » en ce qui a trait au régime de retraite des employés.

Dans un point de presse tenu mardi matin, le président de l'Association, Éric Gosselin, a affirmé qu'il était totalement faux de dire que le régime de retraite des pompiers de Québec est plus généreux que celui des autres grandes villes.

Les pompiers ne gagnent pas plus cher à la retraite et gagnent moins que les autres corps de pompiers au Québec, affirme l'Association des pompiers.

Le syndicat soutient par ailleurs que le maire de Québec grossit le problème du déficit des caisses de retraite pour faire peur aux contribuables.

Éric Gosselin dénonce le portrait catastrophe présenté par l'administration Labeaume. « Le maire s'était avancé lors des discussions avec les groupes d'employés comme quoi il n'hésiterait pas à utiliser la démagogie pour arriver à ses fins. Il l'a clairement dit devant nous et, évidemment, c'est ce qui se passe à l'heure actuelle. Il y a beaucoup de choses qui sont dites », commente Éric Gosselin.

Le président du syndicat affirme avoir des solutions pour renflouer la caisse de retraite et demande une fois plus au maire de venir négocier à la table des pompiers.

Rappelons que l'administration Labeaume a dévoilé fin février des chiffres sur l'état du déficit des caisses de retraite des employés de la Ville. Le déficit de capitalisation des régimes de retraite était évalué à 516,5 millions de dollars en 2010.