NOUVELLES
12/03/2013 10:42 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

Recul des profits de Desjardins sécurité financière

Le résultat net de Desjardins Sécurité financière a glissé à 217 millions de dollars en 2012, comparativement à 281,8 millions un an plus tôt.

La baisse de rentabilité s'expliquerait par un contexte économique moins favorable qui a exercé une pression sur l'ensemble de l'industrie de l'assurance et des services financiers; par une détérioration de l'expérience en assurance invalidité; et par des ajustements aux provisions techniques dictés par la prudence requise dans le contexte actuel.

Cette filiale du Mouvement Desjardins, spécialisée en assurance vie, en assurance santé et en épargne-retraite, a réalisé une hausse de 5 % de ses primes d'assurance qui atteignent 3,2 milliards de dollars. Cette hausse provient de l'augmentation du volume d'affaires dans tous les secteurs d'assurance.

Les ventes d'assurance se chiffrent à 463,5 millions de dollars comparativement à 433,4 millions pour la même période en 2011, une augmentation de 6,9 %. Les ventes d'épargne sont en croissance de 15,5 % et s'élèvent à 2,2 milliards de dollars par rapport à 1,9 milliard au 31 décembre 2011.

L'actif sous gestion et administration atteint 34,4 milliards au 31 décembre 2012 par rapport à 33 milliards au terme de l'année 2011.
Pour le quatrième trimestre, le résultat net s'établit à 60,8 millions de dollars comparativement à 104,3 millions pour le même trimestre en 2011.

Les primes d'assurance s'élèvent à 835,7 millions de dollars comparativement à 781,6 millions en 2011. Les ventes d'assurance totalisent 82,2 millions par rapport à 83,3 millions pour la même période en 2011. Du côté de l'épargne, les ventes totales s'élèvent à 450,1 millions par rapport à 474,2 millions pour la période correspondante en 2011.

La Presse Canadienne