NOUVELLES
12/03/2013 12:55 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

Libye: 55 chrétiens égyptiens libérés, 4 en détention, selon Le Caire

Cinquante-cinq Egyptiens chrétiens arrêtés le mois dernier en Libye pour prosélytisme ont été depuis remis en liberté, tandis que quatre autres sont toujours en détention, a-t-on appris mardi auprès du ministère égyptien des Affaires étrangères.

"Notre ambassade s'est jusqu'à présent assurée de la remise en liberté de 55 personnes, et continue de travailler activement à la libération de quatre autres encore en détention", a déclaré à l'AFP le porte-parole adjoint du ministère, Nazih al-Naggary.

Le 1er mars, un responsable des services de sécurité de Benghazi avait indiqué qu'une cinquantaine de chrétiens égyptiens soupçonnés de prosélytisme avaient été arrêtés quelques jours auparavant dans cette ville de l'Est libyen.

Quatre étrangers --un Egyptien, un Sud-africain, un Sud-coréen et un Suédois détenteur d'un passeport américain-- soupçonnés de prosélytisme chrétien avaient aussi été interpellés mi-février à Benghazi.

Lundi, un avocat égyptien spécialisé dans la défense de la communauté copte avait affirmé qu'un des chrétiens arrêtés, Ezzat Hakim Attallah, était mort des suites de tortures durant sa détention.

M. Naggary a néanmoins indiqué que, selon les témoignages d'autres détenus, M. Attallah "s'est senti pris de vertiges et a perdu conscience en leur présence". Selon lui, "les autres détenus n'ont fait état de rien d'anormal auprès du consul au sujet de la mort de leur compatriote".

Après l'annonce de ce décès, des dizaines de personnes en colère s'étaient rassemblées lundi devant l'ambassade libyenne au Caire pour jeter des pierres sur le bâtiment.

Elles avaient aussi scandé des slogans hostiles au gouvernement égyptien et aux Frères musulmans dont est issu le président Mohamed Morsi, les accusant de ne rien avoir fait pour aider les coptes emprisonnés en Libye.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la minorité chrétienne en Libye exprime des craintes quant à la montée de la mouvance islamiste extrémiste.

Les Coptes représentent 6 à 10% de la population égyptienne et constituent la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient.

cr-jaz/cco