NOUVELLES
12/03/2013 05:50 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

L'année 2013 "cruciale" pour la paix au Proche-Orient, plaide la Norvège

L'année 2013 sera "cruciale" pour raviver les espoirs de paix au Proche-Orient, a plaidé mardi la Norvège, à l'approche du 20e anniversaire des accords d'Oslo entre Israël et les Palestiniens et à quelques jours du voyage du président des Etats-Unis dans la région.

"Il est vraiment très important que le président (Barack Obama) et le secrétaire d'Etat (John Kerry) aillent là-bas maintenant. Ils doivent dorénavant instiller une sorte d'espoir d'un horizon politique pour ce processus" de paix israélo-palestinien, a déclaré le ministre norvégien des Affaires étrangères Espen Barth Eide lors d'un point de presse à Washington avec M. Kerry.

"L'année 2013 sera donc très importante pour rétablir la confiance dans une solution négociée" entre Israéliens et Palestiniens, a encore espéré le chef de la diplomatie norvégienne après ses entretiens avec son homologue américain.

M. Kerry a confirmé qu'il accompagnerait le président Obama en Israël, dans les Territoires palestiniens et en Jordanie dans un peu plus d'une semaine. La Maison Blanche n'a jamais communiqué de dates pour ce premier voyage en Israël de M. Obama en tant que président, mais le gouvernement israélien a indiqué qu'il arriverait le 20 mars

Le chef de la diplomatie américaine a confirmé que M. Obama ne lancerait pas d'initiative de paix au cours de son voyage plutôt destiné à "écouter" ce que les dirigeants israéliens, palestiniens et jordaniens ont à dire sur le processus de paix bloqué depuis septembre 2010.

Le président américain ne va "pas faire de proposition de paix, mais exprimer sa vision sur les possibilités futures et écouter", a déclaré M. Kerry, qui avait déjeuné avec le président palestinien Mahmoud Abbas à Ryad début mars.

Le secrétaire d'Etat a encore remercié la Norvège pour le "rôle immense qu'elle a joué pour contribuer à créer ce grand moment de la poignée de main ici à Washington", en allusion à la poignée de main historique entre le Palestinien Yasser Arafat et l'Israélien Yitzhak Rabin sur la pelouse de la Maison Blanche en septembre 1993 à la suite des fameux accords d'Oslo.

jkb/nr/mdm