NOUVELLES
12/03/2013 05:15 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

Israël: la Cour suprême demande un examen sur la détention des clandestins

La Cour suprême israélienne a demandé mardi au bureau du procureur de l'Etat de répondre à des affirmations d'associations de défense des droits de l'Homme qualifiant d'illégale la législation autorisant la détention sans jugement de clandestins jusqu'à trois ans.

Le président de la Cour Asher Grunis a donné jusqu'au 30 avril au gouvernement pour répondre à une pétition signée par ces associations qui affirment que détenir des demandeurs d'asile, en danger dans leur pays, violent les lois internationales et israélienne.

L'amendement à une loi de 1954, visant à l'origine des activistes arabes essayant de s'infiltrer en Israël, a été adopté en janvier 2012 par le Parlement dans le cadre des efforts pour juguler le flux des personnes s'infiltrant dans le pays via la frontière égyptienne, en majorité des migrants africains.

"Environ 2.000 personnes qui sont entrées dans le pays ces derniers mois sont actuellement détenues en vertu de cette loi, dont des dizaines d'enfants", a indiqué mardi dans un communiqué l'Association pour les droits civils en Israël (ACRI), l'une des six signataires de la pétition.

"La grande majorité des détenus sont des citoyens d'Erythrée et du Soudan, qui, selon les propres directives du gouvernement, ne peuvent être expulsés en raison des menaces qui pèsent sur eux".

"La pétition affirme que les lois internationales et israéliennes interdisent la détention d'immigrés si elle n'a pas pour objectif leur expulsion", selon Acri.

La présence en Israël de plus de 62.000 immigrants clandestins, dont quelque 35.000 Erythréens entrés par le Sinaï égyptien, avait provoqué en 2012 des manifestations de xénophobie.

Une opération d'expulsion des ressortissants du Soudan du Sud avait commencé en juin à la suite d'une vaste campagne d'arrestations.

Israël érige actuellement une barrière de 250 km le long de sa frontière avec l'Egypte. La construction de cet ouvrage devrait être achevée d'ici la fin de l'année.

scw/vl/cco