NOUVELLES
12/03/2013 03:34 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Irak: dates-clés depuis 2003

Dates-clés depuis l'intervention américano-britannique le 20 mars 2003 en Irak:

2003

- 20 mars: Début de l'intervention militaire américano-britannique en Irak accusé de détenir des "armes de destruction massive" (Opération "Liberté de l'Irak").

- 9 avr: Chute du régime irakien. A Bagdad, une statue géante de Saddam Hussein est renversée.

- 1er mai: George W. Bush déclare la "fin des combats" mais poursuit la "guerre contre le terrorisme".

- 2 oct: Reconnaissance qu'aucune arme de destruction massive n'a été découverte.

- 13 déc: Saddam Hussein capturé près de Tikrit (nord de Bagdad).

2004

- 28 avr: Diffusion d'images de prisonniers irakiens humiliés par des militaires américains à la prison d'Abou Ghraib

- 28 juin: Transfert du pouvoir au gouvernement irakien.

2005

- 30 jan: Premier scrutin multipartite depuis plus de 50 ans, boycotté par les sunnites.

- 6-7 avr: Le Kurde Jalal Talabani est élu président.

- 15 oct: Adoption par référendum d'une nouvelle Constitution instituant le fédéralisme et qui consacre l'autonomie du Kurdistan irakien.

- 15 déc: Victoire de l'Alliance unifiée irakienne (chiite) aux législatives.

2006

- 22 fév: Dynamitage d'un mausolée chiite à Samarra (nord de Bagdad). 450 morts dans des violences intercommunautaires.

- 22 avr: Jalal Talabani réélu. Le chiite Nouri al-Maliki forme un gouvernement en mai.

- 7 juin: Zarqaoui, chef d'Al-Qaïda en Irak, tué dans un raid américain.

- 13 juillet: La province de Mouthanna dans le sud chiite est la première des 18 provinces à passer sous le contrôle des Irakiens.

- 30 déc: Condamné à mort, Saddam Hussein est exécuté par pendaison.

2007

- 14 août: Plus de 400 morts dans des attentats les plus meurtriers depuis 2003 dans la province de Ninive (nord) contre la minorité religieuse kurde des Yézidis.

- 3 sept: Retrait britannique de Bassorah (sud).

2008

- 27 nov: Le Parlement ratifie l'accord de sécurité avec les Etats-Unis qui prévoit le retrait des troupes américaines d'ici fin 2011.

2009

- 1er jan: L'Irak prend le contrôle de la "zone verte", symbole de l'occupation américaine.

- 30 juin: Retrait des soldats américains des villes irakiennes.

2010

- 7 mars: Le Bloc Iraqiya, laïque, soutenu par les sunnites et dirigé par Iyad Allawi (chiite) remporte les législatives. Maliki ne reconnaît pas sa défaite.

- 21 déc: Création d'un gouvernement d'union incluant toutes les tendances.

2011

- 22 mai: Fin de la présence militaire britannique.

- 18 déc: Les derniers soldats américains quittent le pays. Plus de 4.400 ont été tués depuis 2003.

Conflit entre Iraqiya et Maliki, accusé d'autoritarisme.

- 19 déc: Mandat d'arrêt pour complot contre le vice-président sunnite Tarek al Hachémi (réfugié en Turquie). Iraqiya boycotte le Parlement (jusqu'au 31 janvier) puis le gouvernement (jusqu'au 7 février).

2012

- 20 mars: Crise avec le Kurdistan autonome qui reproche à Maliki de se conduire en dictateur.

- 8-9 sept: Une série d'attentats fait une centaine de morts dans le pays. Septembre est le mois le plus meurtrier en deux ans.

- 9 sept: Hachémi est condamné à mort par contumace pour avoir commandité des meurtres.

- 21 déc: L'arrestation de gardes du corps du ministre sunnite des Finances provoque une vague de manifestations des sunnites qui se disent marginalisés et réclament la démission de Maliki.

2013

- 28 fév: Bagdad annonce la libération de 4.000 prisonniers depuis le début de l'année, une des revendications des manifestants qui protestent depuis plus de deux mois contre le gouvernement dominé par les chiites.

abk-lc/bc/sw