NOUVELLES
12/03/2013 10:41 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

Google paie une amende pour violation de données aux États-Unis

Impliquée dans une histoire de violation de données privées liée à son service Street View, la compagnie Google paiera une amende de 7 millions de dollars à 38 États américains, selon un accord à l'amiable rendu public mardi par la justice.

Alors qu'elles prenaient des photos des rues, les voitures du service de cartographie Street View auraient enregistré des informations privées de particuliers, tels des courriels et mots de passe, à partir de réseaux wi-fi domestiques.

En 2011, Google inc. avait dû payer une amende de 100 000 euros (133 510 $) à la France pour les mêmes raisons.

« Les responsables du projet n'ont jamais voulu ces données et ne les ont pas utilisées ni même regardées », affirme le groupe Google. « Nous faisons tous les efforts chez Google pour prendre les bonnes décisions sur les données privées. Mais dans ce cas, nous ne l'avons pas fait, c'est pourquoi nous avons rapidement renforcé nos systèmes pour régler le problème. »

En plus de détruire les données en question, Google s'engage à mettre sur pied une campagne de sensibilisation auprès du public sur l'importance de sécuriser les réseaux personnels. Le groupe s'engage aussi à éduquer ses employés à l'importance du respect de la confidentialité.

Malgré cette entente, l'association de consommateurs Consumer Watchdog se montre sceptique. « Demander à Google d'éduquer les consommateurs sur la protection des données, c'est comme demander au renard d'apprendre aux poulets comment assurer la sécurité de leur poulailler », croit John Simpson, un des responsables de l'association.