NOUVELLES
12/03/2013 05:27 EDT | Actualisé 12/05/2013 05:12 EDT

Pas de pape au premier vote (VIDÉO)

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Une fumée noire s'est échappée mardi de la cheminée installée sur le toit de la chapelle Sixtine, signe que les cardinaux n'ont pas réussi à s'entendre sur le choix d'un nouveau pape au terme de la première journée du conclave.

Le conclave s'est amorcé alors que les 115 cardinaux électeurs sont profondément divisés au sujet des problèmes de l'Église et de la personne la mieux placée pour les régler.

Le Vatican a clairement fait savoir qu'il ne s'attendait pas à ce que le successeur de Benoît XVI soit désigné dès le premier tour, même s'il s'était préparé à toute éventualité.

Les cardinaux retourneront maintenant à l'hôtel Santa Marta pour la nuit. Ils reviendront au palais apostolique pour une messe mercredi matin avant de voter de nouveau.

Plus tôt mardi, les prélats s'étaient retranchés dans la chapelle Sixtine après avoir entendu un dernier appel à l'unité durant l'office ayant précédé le début du conclave. Vêtus de leurs habits rouges flamboyants, ils avaient l'air sombre, comme si le fardeau du vote imminent leur pesait lourd.

À l'extérieur, des centaines de fidèles ont fait fi des orages pour assister à la retransmission de la messe sur écran géant, place Saint-Pierre.

Le doyen du Collège des cardinaux, le cardinal Angelo Sodano, a profité de son homélie pour lancer un appel à l'unité au sein de l'Église, invitant les cardinaux à mettre leurs différends de côté pour le bien de l'Église et du prochain pape.

Il a été interrompu par des applaudissements, mais pas nécessairement par ceux des cardinaux, quand il a fait référence au bien-aimé Benoît XVI et à son pontificat lumineux.

La démission étonnante de Benoît XVI, la première en 600 ans, a plongé l'Église dans la tourmente et exposé au grand jour les failles qui divisent les cardinaux. Ceux-ci devront maintenant décider si le prochain pape sera un gestionnaire capable de faire le ménage au sein de la bureaucratie du Vatican, ou un pasteur qui saura relancer le catholicisme à travers le monde.

Il aurait été très étonnant qu'un pape soit choisi dès le premier tour. Le Vatican n'a toutefois pas pris de risque en mettant dans la «chambre des larmes», où se rend le nouveau pape immédiatement après son élection, trois tailles de la soutane blanche qu'il revêtira, ainsi que sept boîtes contenant probablement les souliers rouges portés traditionnellement par le pontife. La pièce tire son nom du poids qui est placé sur les épaules du Saint-Père.

Trois Canadiens figurent parmi les cardinaux électeurs: Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques; Thomas Collins, archevêque de Toronto, et Jean-Claude Turcotte, archevêque émérite de Montréal.

Aucun cardinal ne fait figure de favori.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 266 papes depuis Pierre
Les favoris pour succéder au pape Benoît XVI