NOUVELLES
12/03/2013 04:45 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Attentat au Métropolis: l'enquête préliminaire de Richard Bain débute mardi

CP

MONTRÉAL - Le juge Jean-Paul Braun, de la Cour du Québec, a donné trois semaines à Richard Henry Bain pour décider s'il se représentera lui-même ou s'il fera appel aux services d'un avocat.

Bain, qui a perdu les services de l'avocate qui le défendait jusqu'à tout récemment parce qu'il n'est pas admissible à l'aide juridique, était très agité à l'ouverture de son enquête préliminaire, mardi.

Richard Henry Bain est l'auteur présumé de l'attentat qui a fait un mort et un blessé grave au Métropolis de Montréal le soir des élections générales au Québec, le 4 septembre dernier.

Comme à chacune de ses présences en Cour, l'accusé âgé de 62 ans s'est bruyamment plaint de ses conditions de détention et de son incapacité d'obtenir les outils dont il a besoin pour préparer sa défense, notamment un dictionnaire.

Il s'est également plaint de sa difficulté à communiquer avec l'extérieur du centre de détention Rivière-des-Prairies. Avant de quitter la salle, il s'est lancé dans une tirade contre le gouvernement Marois et en faveur de la partition de Montréal. Il doit revenir devant le tribunal le 3 avril prochain.

Richard Bain, qui a été jugé apte à subir son procès, apparaît de plus en plus comme un fanatique anti-souverainiste. Il ne fait jamais référence aux gestes très graves qui lui sont reprochés et ne semble animé d'aucun remords, se présentant sans cesse comme une victime d'un régime qu'il a qualifié, mardi, de raciste et de nazi.

Richard Bain a même trouvé un porte-parole qui s'est présenté aux journalistes par la suite comme étant lui aussi un partitionniste et qui a, lui aussi, refusé d'aborder la question des accusations auxquelles fait face Richard Bain.

Richard Henry Bain fait face à 16 chefs d'accusation, notamment de meurtre prémédité et de tentative de meurtre. Denis Blanchette a péri dans l'attaque alors que son collègue Dave Courage a été grièvement blessé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Attentat contre Pauline Marois Voyez les images