NOUVELLES
11/03/2013 03:35 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Washington condamne l'attaque "terroriste" contre des soldats syriens en Irak

La diplomatie américaine a condamné lundi l'attaque "terroriste" perpétrée la semaine dernière et revendiquée par la branche d'Al-Qaïda en Irak contre des soldats syriens qui avaient traversé la frontière de leur pays pour se faire soigner en Irak.

"Toutes les attaques de ce type, toutes les formes de terrorisme sont des choses que nous devons condamner", a déclaré à la presse la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland, qui qualifie très exceptionnellement de "terroristes" les attentats attribués aux rebelles syriens contre le régime de Damas.

Al-Qaïda en Irak a revendiqué lundi l'embuscade qui a coûté la vie le 4 mars à 48 soldats syriens et neuf gardes irakiens dans la province irakienne d'al-Anbar. L'embuscade avait été tendue en plein désert dans cette province de l'ouest de l'Irak, à majorité sunnite. Les victimes, des soldats blessés, avaient franchi la frontière au point de passage de Rabiyah, au nord de l'Irak, pour fuir les combats très violents qui se déroulaient du côté syrien.

"A chaque fois que des non-combattants seront attaqués de cette manière --et il s'agissait évidemment de tactiques terroristes-- nous le désignerons pour ce que c'est", a insisté Mme Nuland, interrogée sur le caractère "terroriste" de l'embuscade.

nr/bdx