NOUVELLES
11/03/2013 02:08 EDT | Actualisé 10/05/2013 05:12 EDT

Venezuela : Maduro et Capriles officiellement candidats

Nicolas Maduro, qui aspire à succéder au défunt président Hugo Chavez, et Henrique Capriles, chef de l'opposition de centre-droit, ont déposé officiellement leur candidature lundi. Les élections présidentielles auront lieu le 14 avril prochain.

Nicolas Maduro, désigné comme héritier par M. Chavez lui-même, s'est rendu au siège du Conseil électoral, à Caracas, accompagné de milliers de partisans. « Maduro, loyal à Chavez, loyal à son héritage », pouvait-on lire sur une pancarte dans la foule.

Plus tard dans l'après-midi, le gouverneur Henrique Capriles a déposé à son tour sa candidature.

« Je vais me battre », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. « Nicolas [Maduro], je ne vais pas vous laisser le champ libre. Vous allez devoir me battre dans les urnes », a-t-il ajouté.

M. Capriles, 40 ans, est le candidat de la principale coalition de l'opposition au pays. Il avait perdu face à Hugo Chavez lors d'élection du 7 octobre dernier par 11 points d'écart.

La campagne officielle sera courte, elle durera du 2 au 11 avril. Mais elle a déjà commencé par des échanges entre les deux camps. « La victoire du 14 avril sera un hommage au commandant suprême de la révolution bolivarienne, le peuple punira la bourgeoisie traître à la patrie », a écrit sur son compte Twitter le président de l'Assemblée nationale et numéro deux de l'exécutif, Diosdado Cabello.

Dimanche, le candidat de l'opposition a accusé le pouvoir d'utiliser le corps de M. Chavez à des fins politiques, s'attirant en retour des accusations de « fascisme » et de volonté séditieuse de la part du candidat chaviste.

Expulsion de diplomates

Washington a expulsé au cours du week-end deux diplomates vénézuéliens travaillant dans leur ambassade à Washington. Une mesure de représailles après l'expulsion, le 5 mars, de deux attachés militaires américains à Caracas, selon le département d'État.