NOUVELLES
11/03/2013 06:25 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Tirs contre une position de la force de l'ONU sur le Golan (ONU)

L'ONU est en train de "revoir de manière très minutieuse" la sécurité de ses observateurs sur le plateau du Golan, où certains d'entre eux ont été la cible de tirs ce week-end, a indiqué lundi son porte-parole.

"Le week-end dernier un incident s'est produit, au cours duquel une position (de l'ONU) a été visée par des tirs de la part de deux individus non identifiés", a déclaré Martin Nesirky.

Selon un responsable du département de maintien de la paix, un poste d'observation de l'ONU tenu par des Casques bleus a été visé dimanche mais aucun membre de la FNUOD (Force de l'observation du désengagement sur le Golan) n'a été blessé.

L'incident s'est produit quelques heures après la libération samedi de 21 observateurs philippins de l'ONU, qui étaient retenus depuis mercredi par des rebelles syriens.

Dans le cadre du renforcement de sa sécurité, la FNUOD a déjà renoncé à faire des patrouilles de nuit.

La FNUOD, qui compte un millier d'hommes, est chargée depuis 1974 de faire respecter un cessez-le-feu entre Israël et la Syrie. Le Golan est occupé en grande partie par Israël.

tw/avz/are