NOUVELLES
11/03/2013 09:27 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Oscar Pistorius conteste les conditions de sa libération

Olympic athlete Oscar Pistorius stands in court following his bail hearing in Pretoria, South Africa, Tuesday, Feb. 19, 2013. Pistorius fired into the door of a small bathroom where his girlfriend was cowering after a shouting match on Valentine's Day, hitting her three times, a South African prosecutor said Tuesday as he accused the sports icon of premeditated murder. The magistrate ruled that Pistorius faces the harshest bail requirements available in South African law, but did not elaborate before a break was called in the session. (AP Photo)
AP
Olympic athlete Oscar Pistorius stands in court following his bail hearing in Pretoria, South Africa, Tuesday, Feb. 19, 2013. Pistorius fired into the door of a small bathroom where his girlfriend was cowering after a shouting match on Valentine's Day, hitting her three times, a South African prosecutor said Tuesday as he accused the sports icon of premeditated murder. The magistrate ruled that Pistorius faces the harshest bail requirements available in South African law, but did not elaborate before a break was called in the session. (AP Photo)

Le présumé meurtrier sud-africain Oscar Pistorius conteste ses conditions de remise en liberté. L'athlète paralympique accusé du meurtre de sa conjointe voudrait voyager et boire de l'alcool en attendant son procès.

Il voudrait également récupérer son passeport afin d'effectuer des voyages préalablement autorisés. Ses avocats soutiennent qu'il ne représente pas un risque pour la société. Il conteste également l'interdiction qui lui est faite de boire de l'alcool.

Ses avocats soutiennent aussi qu'il n'y a aucune « justification légale » pour que M. Pistorius soit supervisé par un agent de probation et un agent de libération conditionnelle. Ces agents lui rendent visite quatre fois par mois.

De plus, l'athlète veut recouvrer l'accès à sa propriété de Silverwood une fois que les enquêteurs auront terminé « dans des délais raisonnables » leur enquête. Pistorius a avoué avoir tué sa compagne à cet endroit.

Libéré le 22 février dernier, il vit maintenant chez son oncle Arnold, en banlieue de Pretoria.

Son procès reprendra le 4 juin prochain.

Le célèbre coureur paralympique amputé des deux jambes est accusé du meurtre prémédité de sa compagne, le mannequin Reeva Steenkamp, dans la nuit du 14 au 15 février dernier. Selon la thèse de la poursuite, Oscar Pistorius aurait abattu sa conjointe de sang-froid en pleine nuit en tirant au pistolet à travers la porte de la salle de bain de son domicile, où s'était enfermée Mme Steenkamp.

La défense plaide quant à elle qu'Oscar Pistoritus a abattu sa conjointe accidentellement, car il croyait être l'objet d'une violation de domicile lorsqu'il a ouvert le feu à travers la porte.

INOLTRE SU HUFFPOST

Oscar Pistorius arrêté
Qui était Reeva Steenkamp, la compagne d'Oscar Pistorius?
Oscar Pistorius's career in pictures