NOUVELLES
11/03/2013 11:00 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Les ventes de maisons chutent à Montréal en février

Les ventes de maisons ont connu un déclin de 22 % dans la région de Montréal le mois dernier, en comparaison avec février 2012, selon des données compilées par la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM).

« Le recul des ventes résidentielles en février a été généralisé à toutes les catégories de propriété et à tous les secteurs », a précisé Patrick Juanéda, président du conseil d'administration de la CIGM.

Laval et ses environs s'en sont mieux tirés, selon les conclusions de la CIGM, qui puise ses chiffres dans la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers. La diminution des ventes de maisons a été moins prononcée à Laval qu'à Montréal. De plus, la hausse du prix médian des maisons a été plus forte en banlieue nord de Montréal qu'à Montréal même et ce, tant pour les unifamiliales que les copropriétés.

Recul des ventes de maisons pour la période comparée des mois de février 2013 et 2012 : 

  • Vaudreuil-Soulanges : 42 %
  • L'île de Montréal : 28 %
  • Rive-Sud : 21 %
  • Laval : 14 %
  • Rive-Nord : 12 %

Au chapitre des prix, l'unifamiliale a connu une hausse de 2 % (270 000 $) de son prix médian par rapport à février 2012. Les immeubles à habitations multiples, une hausse de 6 % (435 000 $). Le prix médian de la copropriété (219 000 $) est resté stable.