NOUVELLES
11/03/2013 02:51 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Le viagra sans effet pour traiter une forme d'insuffisance cardiaque (étude)

Le viagra, médicament indiqué dans les troubles de l'érection, a été sans effet contre une forme d'insuffisance cardiaque pour laquelle il n'existe pas de traitement spécifique, selon les résultats d'un essai clinique publiés lundi aux Etats-Unis.

Cet essai avait été entrepris sur la base de résultats encourageants de recherches menées sur des animaux.

Le sildénafil ou Viagra, également prescrit contre l'hypertension artérielle pulmonaire, accroît le flux sanguin et pourrait de ce fait améliorer les fonctions cardiaques.

"Les résultats de notre étude sont surprenants et décevants", a déclaré le Dr Margaret Redfield, professeur de médecine à la Mayo Clinic de Rochester dans le Minnesota (nord), qui a mené cet essai clinique et l'a présenté lors de la conférence annuelle de l'American College of Cardiology actuellement réunie à San Francisco (Californie, ouest).

L'étude paraît également dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) daté du 27 mars.

"Il y avait de grandes attentes pour cette étude fondée sur d'autres recherches et nous espérons trouver quelque chose pour ces malades qui ont actuellement peu d'options", a-t-elle ajouté.

Après 24 semaines de traitement, aucune différence n'a été constatée entre les malades traités avec du sildénafil et ceux ayant pris un placebo.

Un des tests consistait à voir quelle distance ils pouvaient parcourir en marchant six minutes.

Les recommandations médicales actuelles en cas de défaillance cardiaque diastolique, qui touche surtout les personnes plus âgées, se bornent à perdre du poids, arrêter de fumer ou contrôler la tension artérielle. Mais il n'y a pas de traitement spécifique.

Sans écarter la possibilité que le manque d'effet thérapeutique du Viagra puisse être lié dans ce cas à un dosage insuffisant, le Dr Redfield a estimé qu'il s'agissait plutôt de la nature de ce trouble cardiaque qui ne répond pas à ce type de médicament.

Selon elle, les résultats de l'étude appelée "RELAX" devraient décourager le recours au sildénafil étant donné son coût élevé.

L'insuffisance cardiaque diastolique résulte du durcissement des chambres basses du coeur, les ventricules, qui ne peuvent pas, de ce fait, se décontracter complètement pour se remplir de sang. Quand le coeur ne peut pas pomper efficacement le sang, ce dernier s'accumule dans les poumons et le reste de l'organisme.

js/sam