NOUVELLES
11/03/2013 10:16 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Le dépeceur présumé de Montréal face à la justice

Luka Rocco Magnotta, un ancien acteur porno accusé d'avoir tué et dépecé en mai dernier son petit ami chinois et d'avoir filmé la scène, comparaissait lundi au Palais de justice de Montréal pour des audiences préliminaires en vue de son éventuel procès.

Vêtu d'un pantalon et d'un tee-shirt blancs, Magnotta, 30 ans, est apparu calme dans le box des accusés, où il était assis les mains sur les genoux.

D'entrée de jeu, les avocats de Magnotta ont demandé que cette étape --l'enquête préliminaire-- se déroule à huis clos, mais la juge Lori-Renée Weitzman n'a pas pris immédiatement de décision sur cette requête.

Au cours de cette enquête, la juge doit évaluer les preuves réunies par l'accusation pour décider s'il y a lieu de poursuivre.

Ces éléments de preuves font l'objet d'une ordonnance de non-publication.

Des dizaines de journalistes, canadiens et étrangers, ont pris d'assaut le Palais de justice de Montréal pour cette comparution.

Magnotta est accusé du meurtre de l'étudiant chinois Lin Jun, perpétré en mai dernier dans son appartement de Montréal et qu'il a filmé et diffusé sur internet.

L'accusé, qui s'était enfui en Europe immédiatement après, avait été arrêté dans un cybercafé de Berlin le 4 juin 2012 au terme d'une cavale en France et en Allemagne.

Magnotta est aussi aussi accusé de s'être livré à des actes scabreux sur le corps de la victime et d'en avoir envoyé des parties par la poste à travers le Canada, y compris au siège du parti conservateur au pouvoir.

Magnotta a plaidé non-coupable de tous les chefs d'accusation.

Ces audiences préliminaires doivent en principe durer jusqu'au 23 mars.

via-jl/mdm