BIEN-ÊTRE
11/03/2013 12:07 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Le bestseller américain "Born to Run" sera adapté au cinéma

L'auteur américain Christopher McDougall, à qui l'on doit le succès en librairies "Born to Run", s'est confié à Relaxnews à propos de ce livre qui a popularisé le running minimaliste aux États-Unis et d'une adaptation au cinéma.

"Born to Run", déjà publié dans quinze langues, raconte l'épopée de coureurs américains qui découvrent la course minimaliste avec des indiens Tarahumara du Mexique, habitués à courir en sandales dans des canyons.

Ce grand roman à l'américaine a tous les ingrédients pour une adaptation au cinéma, des personnages hauts en couleur, des paysages à couper le souffle, des rebondissements. Le comédien Peter Sarsgaard ("Garden State", "Une éducation") s'était lancé dans la rédaction d'un scénario, mais McDougall a confié à Relaxnews que le projet lui était revenu et que le tournage du film pourrait débuter cet été.

McDougall, qui est lui-même un personnage clé du livre, pourrait bien être interprété par Jake Gyllenhaal. Ce dernier aurait été aperçu en plein jogging dans les collines d'Hollywood en baskets minimalistes Vibram FiveFingers, que McDougall a aidé à populariser avec son roman. McDougall n'a pas confirmé la présence de Gyllenhaal au casting, mais a noté que les deux comédiens, Gyllenhaal et Sarsgaard, se sont rendus à l'ultra-marathon de Leadville, dans le Colorado, pour repérer les lieux et regarder les marathoniens.

McDougall a confié que les négociations d'adaptation au cinéma sont actuellement "sur le grill", et qu'il reprendra le projet de script, initialement porté par Sarsgaard. Ce dernier prévoyait même de faire ses débuts derrière la caméra avec ce film, mais McDougall qui se disait heureux de travailler avec le duo "Jake/Peter", a expliqué que ses relations de travail avec Sarsgaard avaient tourné au vinaigre.

"Je pense que les gens interprètent [le livre] à leur manière, à partir de leur propre expérience", a lancé McDougall. "Certains voient 'Born to Run' comme un manifeste avançant que n'importe qui peut courir 100 miles, mais j'essaie de dire l'opposé", explique-t-il. Et d'ajouter : "Je dis, ne jouez pas les durs."

"Un certain zèle puritain nous habite, voulant que nous nous punissions en courant, alors, quand on fait une course, on se dit qu'il faut se faire mal sinon ça ne va pas", dit-il. "Si on court, on se dit qu'il faut commencer par s'entraîner au marathon. Mais nous n'avons pas la même approche aux autres sports - lorsque quelqu'un nage, on ne le force pas à faire des longueurs pendant des heures, et on ne se fixe pas comme but de traverser la Manche aussi rapidement que possible", note le sportif.

Christopher McDougall ajoute qu'il travaille aussi sur un autre projet de livre, "une nouvelle histoire d'aventure". Même s'il ne veut pas trop en dire à ce sujet, il explique qu'il a cherché à voir comment "les mouvements naturels ont joué un rôle central dans la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale".


jw/kc/cg/ls