NOUVELLES
11/03/2013 12:23 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Au moins trois personnes tuées par des obus à Damas (agence)

Au moins trois personnes ont été tuées et 28 autres blessées lundi par des tirs d'obus de mortier sur un quartier du sud de Damas, a rapporté l'agence officielle syrienne Sana.

"Un obus de mortier tiré par des terroristes est tombé sur la route de Douailaa derrière un magasin, tuant trois personnes et en blessant 28 autres", a expliqué l'agence.

Elle a ajouté qu'un autre obus était tombé dans le quartier voisin de Bab-Charqui, faisant des tués, ainsi que des dégâts matériels. Un troisième obus tiré sur une maison dans ce même quartier a fait uniquement des dégâts matériels, selon la Sana.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a fait état pour sa part de "la chute de plusieurs obus sur la rue des Arméniens dans le quartier de Bab-Charqui, blessant grièvement plusieurs personnes".

L'OSDH a ajouté qu'un obus était par ailleurs tombé à Dahiat al-Assad, dans la province de Damas, où réside une majorité de personnes soutenant le régime du président Bachar al-Assad. Il n'a pas fait état de victimes.

Par ailleurs, quatre personnes, dont le journaliste sportif Younès al-Masri, ont été blessées lundi lorsqu'un obus est tombé sur le stade Techrine dans le quartier de Baramké, dans le centre de Damas, a déclaré à l'AFP un dirigeant sportif. "L'obus est tombé lors d'un match de football", selon cette source.

La Sana a également fait état de ce tir d'obus, évoquant "un certain nombre de blessés parmi les joueurs et le personnel" du complexe sportif.

Les tirs d'obus sur Damas se sont multipliés dernièrement.

Deux obus sont tombés début mars près de la place des Omeyyades dans le centre de Damas.

Et fin février, des obus avaient frappé le siège de l'état-major, d'autres étaient tombés à proximité d'un palais présidentiel à Damas et avaient touché le complexe sportif de Techrine.

rm/cco