NOUVELLES
10/03/2013 08:16 EDT | Actualisé 10/05/2013 05:12 EDT

Mgr Turcotte: Marc Ouellet est un candidat sérieux, mais le St-Esprit décidera

MONTRÉAL - À l’instar de plusieurs autres cardinaux qui se préparent pour le conclave, Mgr Jean-Claude Turcotte devait s’accorder une journée de repos dimanche.

L’ancien archevêque de Montréal a participé aux nombreuses discussions qui se sont tenues la semaine dernière au Vatican, en prévision du conclave qui débutera mardi.

Mgr Turcotte fera partie des 115 cardinaux qui éliront le successeur du pape démissionnaire Benoit XVI. Il s’est fait très discret depuis son arrivée à Rome, le week-end dernier.

Son collègue québécois Marc Ouellet est considéré comme un des candidats potentiels à la papauté. Avant son départ du Québec, le cardinal Turcotte avait accepté d’évaluer les chances de Mgr Ouellet d’accéder à la fonction suprême de l’Église catholique.

Mgr Turcotte n’a évidemment pas dévoilé quel sera son choix. Il a toutefois indiqué que Marc Ouellet est un homme qui possède de grandes qualités et une très forte spiritualité. Il a ajouté que, comme tous les Québécois, il éprouverait une certaine fierté de voir un des «nôtres» devenir pape.

Jean-Claude Turcotte estime que Mgr Ouellet est un «candidat sérieux», d’autant plus qu’il est très connu et apprécié à travers le monde. Mais du même souffle, il rappelle que le choix final appartiendra à «l’Esprit-Saint».