NOUVELLES
10/03/2013 07:03 EDT | Actualisé 10/05/2013 05:12 EDT

En route vers le Tournoi des maîtres, Woods remporte le Championnat Cadillac

DORAL, États-Unis - Tiger Woods a trouvé son rythme lors de sa marche vers le Tournoi des maîtres.

Woods a été en parfait contrôle dimanche et n'a jamais laissé personne s'approcher à moins de trois coups de lui avant que sa victoire ne soit confirmée et il a ainsi signé un 17e titre lors d'un événement du Championnat mondial de golf. En raison d'un boguey sans importance au 18e trou, il a remis une carte de 71 (moins-1) pour gagner le Championnat Cadillac.

Pour une première fois en cinq ans, Woods compte deux victoires à sa fiche avant le Tournoi des maîtres.

L'an dernier à Doral, Woods avait déclaré forfait après 11 trous lors de la ronde finale en raison de raideurs au tendon d'Achille gauche, ce qui avait créé certains soupçons autour de son état de santé et afin de savoir s'il serait un jour en mesure de retrouver sa forme des beaux jours.

Fausse alerte.

Woods a gagné cinq tournois l'an dernier, plus que quiconque à travers le monde, et il pourrait retrouver le premier rang du classement mondial avec une victoire à Bay Hill dans deux semaines.

Il a devancé Steve Stricker par deux coups et Stricker voudra peut-être demander à Woods une partie de sa bourse.

Stricker a passé 45 minutes sur les verts de pratique avec Woods la veille du début du tournoi, l'aidant avec son positionnement avec le fer droit. Woods a réussi 27 oiselets cette semaine, un de moins que son record personnel sur le circuit de la PGA.

«Merci Steve pour la leçon de fer droit, a dit Woods lors de la remise du trophée. C'était une semaine où j'avais confiance en mon jeu, j'ai réussi quelques roulés et ç'a déboulé.»

Stricker, qui joue à temps partiel cette saison, a terminé deuxième pour une seconde fois en trois tournois. Il a joué une ronde de 68 et ne regrettait pas avoir donné des conseils à Woods.

«Parfois, tu veux te cogner la tête, a déclaré Stricker en riant. Il est un bon ami. Nous parlons souvent des roulés. C'est agréable de le voir bien jouer.»

Le Tournoi des maîtres aura lieu le mois prochain et Woods sera certainement le favori.

Rory McIlroy, qui occupe le premier échelon du classement mondial, a semblé retrouver sa touche après un début de saison difficile. Il a bouclé sa ronde en 65 coups et a terminé à égalité au huitième rang.

Woods a gagné par quatre coups en janvier à Torrey Pines. Il a signé une quatrième victoire en carrière à Doral, faisant de ce parcours le septième où il compte au moins quatre victoires.

Graeme McDowell, qui a amorcé la ronde finale avec quatre coups de retard sur Woods, a réussi un oiselet au premier trou, mais ne s'est jamais encore plus rapproché de la tête. Le Nord-Irlandais occupait seul le troisième rang avant d'envoyer sa balle dans l'eau au 18e. Il a commis un double boguey, a signé une carte de 72 et a chuté à égalité au troisième rang avec trois autres golfeurs, ce qui lui a coûté 172 500 $ US.

Phil Mickelson (71), Sergio Garcia (69) et Adam Scott (64) ont aussi terminé à égalité au troisième rang.