NOUVELLES
10/03/2013 08:46 EDT | Actualisé 10/05/2013 05:12 EDT

Cam Broten souhaite unifier le NPD

Le premier discours officiel du chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Cam Broten, a insisté sur l'importance de rallier les membres du parti, quelles que soient leurs alliances anciennes au sein du NPD.

Le nouveau dirigeant, élu samedi, n'en veut pas à ceux qui ont soutenu ses adversaires, en accordant notamment leur vote au député Trent Wotherspoon au premier tour de scrutin ou au médecin Ryan Meili, qu'il a battu avec seulement 44 voix lors du vote final.

« Nous devons obtenir la confiance du peuple saskatchewanais », a déclaré M. Broten.

Afin d'obtenir un plus grand soutien auprès de la population, le chef du NPD entend proposer des améliorations au système de santé, à l'éducation et à l'emploi des Autochtones de la province.

« Il faut que nous reconnaissions qu'ils sont des atouts et [qu'ils] font partie de l'avenir de la Saskatchewan », a expliqué le nouveau chef.

Son approche a été applaudie par John Parry, un ancien député NPD fédéral qui avait donné son appui à Trent Wotherspoon.

« Le défi sera de recruter des candidats exceptionnels aux prochaines élections », lance l'ancien élu.

Karen Rooney, une coordonnatrice de campagne de Ryan Meili, maintient que le nouveau chef doit s'assurer de la bonne représentation des partisans du médecin au sein des instances du NPD.

« Il faut qu'il parle à ces gens et établisse un dialogue », précise Mme Rooney.

Entre temps, M. Meili réfléchit à son avenir politique et Trent Wotherspoon a été nommé chef adjoint de l'opposition.