NOUVELLES
10/03/2013 03:10 EDT | Actualisé 09/05/2013 05:12 EDT

Aung San Suu Kyi réélue présidente de son parti

Sans surprise, les délégués de la Ligue nationale pour la démocratie, principal parti d'opposition au Myanmar, ont réélu Aung San Suu Kyi au poste de présidente.

La LND est réunie en congrès à Rangoun, depuis vendredi. Il s'agit du premier congrès de la formation politique depuis qu'elle est sortie de la clandestinité, il y a deux ans.

La lauréate d'un prix Nobel de la paix a été réélue à l'unanimité par les 120 membres du comité central. Aucun candidat ne se présentait contre elle.

Lors d'un discours devant les militants samedi, Aung San Suu Kyi a appelé le parti à s'unir, alors qu'il fait face à d'importantes querelles internes. L'année dernière, le LND est devenu le premier parti d'opposition birman à la suite d'élections législatives partielles.

Le parti donc organiser sa stratégie en vue des prochaines élections législatives, prévues dans deux ans. Il fait déjà figure de favori, puisque la LND bénéficie d'une grande popularité, largement attribuée à Aung San Suu Kyi elle-même.

La LND a profité des réformes enclenchées par le président Thein Sein, un ancien militaire qui dirige le premier gouvernement depuis la fin du régime militaire. Les réformes ont notamment permis à Aung San Suu Kyi d'être libérée de résidence surveillée après 15 ans de captivité.