NOUVELLES
10/03/2013 01:56 EST | Actualisé 09/05/2013 05:12 EDT

ATP - Indian Wells - 2e tour: Retour sur dur en douceur pour Nadal

Rafael Nadal a très bien tenu le choc pour ses retrouvailles avec les courts en dur samedi en battant l'Américain Ryan Harrison au 2e tour du tournoi Masters 1000 d'Indian Wells.

L'Espagnol, qui n'avait plus joué sur dur depuis fin mars 2012 à Miami, soit 346 jours, a disposé 7-6 (7/3), 6-2 de l'Américain de 20 ans (73e mondial) et retrouvera l'Argentin Leonardo Mayer pour une place en 8e de finale.

Nadal a repris la compétition sur terre battue en février après sept mois d'absence pour soigner son genou gauche et est encore en quête de repères sur la surface bien plus traumatisante utilisée dans le désert californien.

"Il y a deux semaines, je ne savais pas si je pourrais jouer ici alors je suis content d'être au 3e tour, a dit le Majorquin. Ma condition physique et mes mouvements doivent encore s'améliorer mais chaque victoire est importante car elle me permet de jouer un autre match. C'est ce dont j'ai besoin en ce moment, même si cela vient sans jouer de manière fantastique."

Nadal a compté un break d'avance dans le premier set mais a rendu cet avantage. "J'ai fait un jeu remarquable à 4-2 avec une double faute et trois coups droits en dehors du stade", a-t-il ironisé. Il a toutefois joué un très bon tie break et a pu dérouler dans le second set.

"Pour mon premier tournoi sur dur, je ne m'attends pas à un gros résultat", a de nouveau prévenu Nadal, dont le retour en compétition a été triomphant en Amérique du Sud avec deux titres (Sao Paulo, Acapulco) et une finale (Vina del mar), et qui semble déjà se tourner vers la saison de terre battue en Europe.

"Je ne veux pas prendre de risques fous même si ma mentalité est toujours de donner le meilleur de moi-même, a indiqué le Majorquin. Je ne pense pas à mon genou mais c'est vrai que c'est plus facile pour moi en ce moment de jouer sur terre battue et que la saison n'est pas très loin."

Nadal affectionne Indian Wells, où il a gagné deux fois (2007, 2009) et où il a au moins atteint les demi-finales ces sept dernières années.

Il retrouve en Californie le reste du "Big Four" -Novak Djokovic, Roger Federer, Andy Murray- pour la première fois depuis son élimination surprise au 2e tour de Wimbledon et sa descente au 5e rang mondial.

bpe/bpa