NOUVELLES
09/03/2013 06:04 EST | Actualisé 09/05/2013 05:12 EDT

Un club de la police incendié au Caire (AFP)

Des bâtiments appartenant à un club de la police ont été incendiés samedi au Caire, a constaté un journaliste de l'AFP, peu après un jugement rendu dans une tragédie du football.

Des supporteurs du club de football al-Ahly de la capitale, surnommés les Ultras, ont envahi le complexe situé une île au milieu du Nil et y ont mis le feu, a indiqué de son côté un responsable des services de sécurité.

Des résidents du quartier utilisaient des tuyaux d'arrosage pour tenter d'éteindre les flammes. D'autres bâtiments ont eu leurs vitres brisées.

Des centaines d'Ultras se dirigeaient également vers le ministère de l'Intérieur, proche de la place Tahrir, dans le centre ville, a rapporté la télévision d'Etat.

Cette attaque est survenue quelques instants après un nouveau jugement dans une tragédie du football l'an dernier qui avait fait 74 morts à Port-Saïd (nord-est), dont une majorité de supporteurs d'al-Ahly venus assister à une rencontre contre le club local al-Masry.

Un tribunal du Caire a confirmé les condamnations à mort prononcées en janvier contre 21 personnes, en majorité des partisans du club de Port-Saïd. Les peines émises contre les 52 inculpés restant sont plus clémentes, et vont de la prison à vie à un an de prison, et 28 acquittements ont été prononcés.

Les verdicts à la peine capitale prononcés en janvier ont provoqué des violences meurtrières ces dernières semaines à Port-Saïd.

se-cr/vl