NOUVELLES
09/03/2013 01:35 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Un attentat pour la première visite de Hagel en Afghanistan

La première visite en Afghanistan du nouveau secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a été assombrie par un attentat-suicide.

Neuf personnes ont été tuées et 13 autres ont été blessées, selon des sources. Il s'agit de civils. Quant à lui, Chuck Hagel n'a pas été atteint et a été conduit en lieu sûr. Selon la force de l'OTAN, il ne se trouvait pas sur les lieux mêmes de l'attentat.

Il semble que l'attentat s'est produit tout juste devant l'entrée du ministère de la Défense, à Kaboul. Un kamikaze aurait actionné un explosif alors qu'il circulait à bicyclette devant l'immeuble. Des échanges de tirs s'en sont suivis.

Les talibans ont immédiatement revendiqué l'attentat. Un porte-parole a indiqué que le groupe souhaitait envoyer le message que « nous sommes toujours capables de viser Kaboul, même quand un responsable de haut rang de la Défense américaine est présent ».

M. Hagel, en poste depuis la fin du mois de février, était arrivé en Afghanistan vendredi soir. Il s'agit de son premier déplacement officiel en tant que secrétaire à la Défense. Il se rendait dans le pays déchiré par des années de guerre contre les talibans alors que les forces de l'OTAN doivent compléter leur retrait d'ici la fin de 2014.

Deuxième attentat

Peu de temps après cette première attaque, un deuxième attentat-suicide a eu lieu en Afghanistan, cette fois dans l'est du pays.

Le kamikaze visait une patrouille des forces de l'ordre dans la ville de Khost.

Selon les policiers, hui enfants ont été tués lors de l'explosion, tout comme un policier qui a tenté d'arrêté le kamikaze.