NOUVELLES
09/03/2013 10:24 EST | Actualisé 09/05/2013 05:12 EDT

Coupe du monde - Kranjska Gora/slalom géant: déclarations

Ted Ligety (USA/1er): "Les conditions n'étaient pas bonnes, mais j'ai fait le travail. J'étais content d'être devant en première manche. Skier sous la pluie, c'est toujours quelque chose de particulier. C'est difficile de comparer ces victoires avec celles que j'ai décrochées à Schladming lors des Mondiaux. Je fais à coup sûr ma meilleure saison, celle en géant est excellente. Le slalom géant ici est vraiment particulier. La session du milieu n'est pas facile, le mur du haut est compliqué et lorsque vous arrivez en haut du mur final, c'est impressionnant en voyant la pente. C'est vraiment une belle course. C'est très satisfaisant de remporter le petit globe avant la fin de la saison, Marcel m'a un peu aidé avec sa faute à Adelboden. J'espère pouvoir continuer à m'améliorer pour la saison prochaine."

Marcel Hirscher (AUT/2e): "Les organisateurs ont fait un super travail sur la piste. Quatre-vingt points, c'est important pour moi. Je suis dans la lutte pour le grand globe avec Aksel (Lund Svindal). J'espère marquer beaucoup de points en slalom. Je fais mieux que Ted (Ligety) en deuxième manche, ça signifie que j'étais bien. Je suis resté concentré sur mon ski, ce qui est le plus important. J'ai une bonne chance pour prendre le petit globe de slalom demain, et j'espère l'utiliser. Je dois marquer beaucoup de points dans la perspective du général, mais on ne peut les inscrire que si l'on prend plus de risques."

Alexis Pinturault (FRA/3e): "C'est le premier podium sous la pluie. C'est une bonne expérience qui se traduit avec un bon résultat. Pour la visibilité, c'était encore bon. Ici, même quand il fait beau, il fait très sombre sur la piste. Je n'étais pas frustré. C'est vrai que je perds une place (par rapport à la première manche). Je sais que je n'ai pas fait une deuxième manche parfaite, surtout sur la fin, où la piste bougeait un peu. Je me suis fait piéger par rapport à un Marcel (Hirscher) qui a très bien skié à cet endroit-là. La première manche changeait par rapport à ce que l'on a l'habitude de voir ici, avec de très longues courbes, lentes. La deuxième manche était plus dans la norme. En bas de la première manche, je ne me suis pas dit que je m'étais fais plaisir. Je m'attendais à prendre une seconde. Quand je suis arrivé ici, je ne voulais pas m'enflammer."

tba/sk/alh