NOUVELLES
09/03/2013 02:27 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Comme des quilles

La journée de samedi sera à oublier pour les représentants canadiens aux Championnats du monde de patinage artistique courte piste présentés à Debrecen, en Hongrie.

Martine St-Gelais, Charles Hamelin, Olivier Jean et Michael Gilday ont tous chuté lors de leurs épreuves individuelles de 500 m.

St-Gelais aura eu au moins le mérite de participer à la finale remportée par la Chinoise Meng Wang devant la Coréenne Seung-Hi Park et Kexin Fan, une autre chinoise.

St-Gelais pouvait espérer un podium. Elle était placée en 2e position avec moins d'un tour à faire quand elle a accroché la lame de son patin et elle est partie valser dans les coussins de protection.

« C'était assez excitant. J'étais deuxième (pendant presque toute la course), a relaté St-Gelais. Je ne pensais pas que quiconque essaierait de dépasser parce que la course était rapide avec Meng Wang en avant. Je ne sais pas ce qui s'est produit.

« J'ai perdu pied avec mon patin droit et je n'avais aucune chance de revenir. Je leur ai fait un cadeau (en glissant en quatrième place). Dans mon coeur, je suis deuxième. »

Valérie Maltais a terminé 4e dans sa demi-finale derrière Wang, St-Gelais et l'Italienne Martina Valcepina. La patineuse de 22 ans s'est classée au 8e rang. Marie-Ève Drolet a fini 11e.

La situation fut différente pour Hamelin, Jean et Gilday. Les trois hommes n'ont pu franchir leur vague respective durant les quarts de finale.

Les trois patineurs ont été pénalisés pour des incidents qui ont mené à des chutes. À la suite de ces infractions, Jean a été classé 13e, Gilday 14e et Hamelin 16e.

Les trois patineurs, avec Charlie Cournoyer, ont néanmoins pu se qualifier pour la finale du relais 5000 m en prenant le deuxième rang de leur vague demi-finale.