NOUVELLES
09/03/2013 07:02 EST | Actualisé 09/05/2013 05:12 EDT

CMB: Le Canada bat le Mexique 10-3 et reste en vie malgré une mêlée générale

PHOENIX, États-Unis - Une mêlée générale a jeté une tache noire sur la victoire de 10-3 du Canada face au Mexique, samedi, dans un match qui a aidé le Canada à rester en vie à la Classique mondiale de baseball.

Les joueurs des deux équipes ont quitté leur banc en neuvième après que le voltigeur Rene Tosoni eut été atteint par un tir du releveur mexicain Arnold Leon.

Tosoni a crié quelques mots à Leon après avoir été repoussé par un lancer, puis a fait quelques pas vers le monticule après avoir été atteint par le tir suivant. La mêlée a alors éclatée.

Plusieurs joueurs, dont le voltigeur de centre Tyson Gillies et le releveur Jay Johnson, ont échangé quelques coups avec des joueurs du Mexique avant d'être séparés.

Les Canadiens ont aussi enguirlandé des spectateurs après qu'un partisan eut lancé une bouteille d'eau qui a atteint l'instructeur des lanceurs Denis Boucher. L'arrêt-court Cale Iorg a répliqué en lançant à son tour la bouteille dans les estrades.

Quand le match a repris, Leon et Tosoni avaient été expulsés. Le match a été interrompu à nouveau quand un partisan a lancé une balle en direction de l'instructeur au premier but du Canada, Larry Walker.

L'annonceur-maison a demandé à deux reprises aux 19 581 spectateurs présents au Chase Field de rester calmes.

Utilisés comme quatrième et cinquième frappeurs du Canada, Justin Morneau et Michael Saunders ont produit trois points chacun. Morneau a été 4-en-5 tandis que Saunders a été 4-en-4 avec un but sur balles.

Le partant Chris Leroux a concédé un point non mérité et a réussi quatre retraits sur des prises en trois manches de travail. Les releveurs canadiens ont blanchi le Mexique après avoir accordé deux points en quatrième manche.

Après avoir encaissé une humiliante défaite de 14-4 face à l'Italie vendredi, le Canada (1-1) a explosé avec quatre points en première manche face au Mexique (1-2).

Le Canada devra attendre le résultat du duel entre les États-Unis (0-1) et l'Italie (2-0) plus tard samedi avant de connaître son sort.

Si les États-Unis l'emportent, le gagnant du match entre le Canada et les États-Unis dimanche accédera au deuxième tour. Si les États-Unis perdent face à l'Italie, mais gagnent contre le Canada, une triple égalité sera départagée en fonction du différentiel de points.

La défaite fait mal au Mexique, qui avait surpris les États-Unis 5-2 vendredi.