NOUVELLES
09/03/2013 02:36 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Aung San Suu Kyi demande à son parti de s'unir

Au Myanmar, Aung San Suu Kyi a lancé un appel à l'unité des forces de l'opposition birmane, à l'approche des élections de 2015.

La Ligue nationale pour la démocratie est réunie en congrès pour la première fois de son histoire, après deux décennies de clandestinité. La lauréate du prix Nobel de la paix s'est adressée aux 850 délégués samedi à Rangoun, eux qui devront désigner les membres du comité central et reconduire Aung San Suu Kyi dans ses fonctions.

Lors de son discours samedi, la « Dame de Rangoun » a demandé à ses collègues de se réunir dans un « esprit de fraternité », plutôt que de se battre pour obtenir les postes importants au sein du parti.

Les luttes internes dans la LND opposent principalement la vieille garde et la nouvelle. Les jeunes seraient parfois exclus en raison d'idées nouvelles par les membres plus âgés qui veulent garder la mainmise sur les postes importants du parti, qui pourrait fort bien accéder au pouvoir en 2015.

La LND a profité des réformes enclenchées par le président Thein Sein, un ancien militaire qui dirige le premier gouvernement depuis la fin du régime militaire. Les réformes ont notamment permis à Aung San Suu Kyi d'être libérée de résidence surveillée après 15 ans de captivité. Son parti a ensuite pu participer aux dernières élections législatives partielles, qu'il a remportées haut la main.

Le congrès s'est ouvert vendredi et doit durer trois jours.