NOUVELLES
08/03/2013 02:41 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

WRC - Rallye du Mexique - Ogier en tête à mi-journée

Le Français Sébastien Ogier (VW Polo R) était en tête du Rallye du Mexique, 3e épreuve du Championnat du monde WRC, à l'issue des sept premières spéciales de la première journée disputées jeudi soir et vendredi matin aux alentours de Leon (300 km au sud de Mexico).

Le dernier vainqueur du Rallye de Suède devance de 12 secondes et 9/10e le Norvégien Mads Ostberg (Ford Fiesta RS) et de 18 secondes et 2/10e le Finlandais Mikko Hirvonen (Citroën DS3).

"Une bonne matinée. Je ne partais pas dans la meilleure des positions (9e), mais on s'adapte, et on ne peut être que satisfait car on est en tête", a commenté Ogier à sa descente de voiture.

Le Français, qui menait la course depuis l'ES2 jeudi soir, a remporté l'ES3 vendredi matin avant de se faire dépasser par Ostberg, vainqueur de l'ES4 puis de l'ES5.

"Peut-être s'est-on montré trop prudent dans l'ES4, mais pour le reste je suis satisfait", a poursuivi Ogier.

Dans l'ES6, "El Chocolate", nom de la spéciale (nouveauté cette année), Ogier a repris le commandement des opérations en mettant près de 14 secondes à Ostberg en seulement 30 km.

"El Chocolate est difficile, longue, glissante, plutôt lente, je crois qu'elle sera encore meilleure à pratiquer cet après-midi, plus déblayée, comme le reste des spéciales sur terre", a estimé le leader provisoire.

"J'étais certain d'avoir crevé alors j'ai ralenti vers la fin", a déclaré Ostberg pour expliquer son retard dans l'ES6. C'était très étrange. Et comme au début de la spéciale je me suis battu avec une voiture trop raide...", poursuivait le Norvégien en tête du rallye pour moins de deux seconde pendant deux spéciales (ES4 et ES5).

Par ailleurs, l'ES3 aura mis un terme aux ambitions de deux pilotes de pointe: le Finlandais Jari-Matti Latvala, qui a brisé un triangle de suspension et laisse son coéquipier Sébastien Ogier porter tous les espoirs de Volkswagen, et l'Australien Chris Atkinson qui a heurté une pierre placée au beau milieu d'un virage.

Le premier repartira en rallye 2 tandis que le pilote Citroën a déjà refait son retard et pointe à la 11e place.

syd/bvo