NOUVELLES
08/03/2013 09:10 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Venezuela: Maduro devient président par intérim sous les critiques de l'opposition

CARACAS, Venezuela - Nicolas Maduro a été nommé président par intérim du Venezuela vendredi, malgré les objections de l'opposition politique qui clame que le geste va à l'encontre de la constitution du pays.

Le défunt président Hugo Chavez avait désigné M. Maduro pour lui succéder avant qu'il ne décède du cancer mardi. M. Maduro était le vice-président de M. Chavez.

La constitution du pays de 1999 stipule que c'est le président de l'Assemblée nationale qui devient le président par intérim si le président élu décède ou devenait incapable d'être assermenté. La constitution indique également qu'une élection doit être tenue dans les 30 jours.

M. Maduro a déjà été désigné comme le candidat à la présidence du parti socialiste de M. Chavez. Le leader de l'opposition, Angel Medina, a déclaré plus tôt vendredi que l'opposition boycotterait la cérémonie d'assermentation.

Des feux d'artifice isolés ont explosé dans le ciel de Caracas, la capitale, aussitôt M. Maduro assermenté.

Le président par intérim et le président de l'Assemblée nationale Disdado Cabello a promis de suivre l'exemple de M. Chavez et de poursuivre son agenda d'inspiration socialiste.

«Je jure par la loyauté la plus absolue au camarade Hugo Chavez que nous le remplirons et assurerons qu'il sera rempli dans la constitution ... avec le poing de fer d'un peuple prêt à être libre», a déclaré M. Maduro.

Il a également fait écho à des accusations qu'il avait faites peu avant la mort de M. Chavez, disant que c'étaient les États-Unis qui avaient causé son cancer. Vendredi soir, il a déclaré que le cancer du défunt président était scientifiquement «étrange».

Après avoir assermenté M. Maduro, M, Cabello a déclaré: «le Venezuela suivra la voie du socialisme».

Le leader de l'opposition, Henrique Capriles, a dit que M. Maduro avait utilisé les funérailles de M. Chavez plus tôt dans la journée pour faire campagne pour le présidence, en violation à la constitution. Il est attendu que M. Capriles se présente contre M. Maduro lors de l'élection à venir.